Academia Occitana

Jorn per jorn

Omenatge

Es una novèla de las bonas : Jules Ferry es de retorn ; lo president de la Republica li va rendre l’omenatge que s’amerita. E i avèm tot a ganhar. Escotatz un pauc aquelas fòrtas paraulas : « Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. (...) Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures ». Quand pretendiá aquò, lo Juli segur pensava a nosautres occitans, que sèm dins aquela categoria amb nòstra paura « lenga regionala ». Doncas, tot es en òrdre per que se signe enfin la carta culturala europèa. E alavetz, benlèu, l’òme occitan intrarà dins l’istòria.

J.P.