Academia Occitana

L'Académie Occitan – Consistòri del Gai Saber

Academia Occitana

L'Académie Occitan – Consistòri del Gai Saber

L'occitan revendique la plus ancienne académie d'Europe, le Consistòri del Gai Saber, créée en 1323 par Bernat de Panassac, Guilhèm de Lobra, Berenguièr de Sant Plancat, Pèire de Mejanaserra, Guilhèm de Gontaut, Pèire Camó et Bernat d'Oth. Dès l'année suivante, Raimond de Cornet présenta sous son égide son Doctrinal de trobar, un premier traité de rhétorique et de grammaire. En 1356, Guilhèm Molinièr fit paraître un ouvrage plus élaboré, les fameuses Leis d'Amors. Tous les ans, le Consistoire distribua ses jòias aux poètes primés, jusqu'en 1484. Les derniers écrits connus en occitan sont de 1513, peu d'années avant l'Edit de Villers-Cotterêts.

Ainsi commença la décadence de notre langue, caractérisée par son inadaptation progressive à dire la réalité du monde. Toute première parmi les langues modernes, elle avait disputé au latin l'expression totale de cette réalité en lui empruntant les concepts qui ne se trouvaient pas dans la langue populaire. Mais désormais la perte de la langue écrite signifiait inexorablement la perte du système graphique et du vocabulaire spécialisé attachés à ses anciennes fonctions.

Les renaissances successives des XVIème, XVIIème et XIXème siècles n'apportèrent pas d'évolutions particulières sur ce point ; la langue était celle de la littérature, de la poésie, pratiquement pas de la prose qui demandait plus de précision, pas du tout celle de l'actualité, de l'Église, du commerce, du droit, des sciences, etc.

Mais nous avons maintenant les outils et la volonté pour recouvrer « l'empire de la langue», c'est-à-dire l'expression de notre dignité.

En 2008, l’ancien Consistoire renaît sous le nom d'Acadèmia Occitana-Consistòri del Gai Saber. Ses promoteurs entendent renouer le fil entre les anciens mainteneurs des siècles de fer et les grands précurseurs qui ont succédé à Frederic Mistral : Josèp Ros, Prospèr Estieu, Antonin Perbòsc, Josèp Salvat et Loïs Alibert.

La table est mise, nous attendons les convives.

*

*          *

L'Acadèmia Occitana-Consistòri del Gai Saber entend rassembler toutes les compétences possibles pour mener à bien une tâche qu’elle sait urgente. Les candidats qui souscrivent à titre individuel à ses orientations peuvent solliciter leur admission. Celle-ci est décidée par le vote de l'ensemble des membres.

L'Acadèmia Occitana rassemble à l'heure actuelle vingt femmes et hommes libres. Par ordre d’admission : Joan Penent ; Joan Salas-Lostau ; Joan-Francés Laffont (membres fondateurs) ; Florian Vernet ; Nicolau Morvillièrs ; Joan-Jacme Cubainas ; Andrieu Lagarda (membre d'honneur) ;Felip Carbona ; Rodgièr Lassaca ; Franc Bardou ; Jusèp Loís Sans Socasau ; Murièl Batbie ; Delfina Castaing ; Jòrdi Bosque ; Jacme Taupiac ; Estève Bordoncle ; Arno Krispin ; Anna-Maria Sgaravizzi ; Marçal Girbau ; Pèire Bec ; Francesc Pic.

Président d'honneur : Pèire Bec.

Président : Joan Penent ; Secrétaire : Joan-Jacme Cubainas ; Trésorier : Nicolau Morvillièrs.